Psychothérapie du week-end

Week-end passé entre copines, du vendredi soir au dimanche soir. Nous étions 4.

Le verdict est tombé samedi soir…

Que je vous explique… On avait pris ma voiture pour l’aprèm. On est parties à trois (la 4e préférant la sortie initialement prévue) à une remise de diplôme puis à un anniversaire. En rentrant de l’anniversaire, celle qui est derrière me fait une remarque concernant ma vitesse et l’éventuelle présence d’un radar mobile. Je ne dépassait pas la limitation, mais quelques centaines de mètres plus loin, la limitation passait de 110 à 90 km/h. Elle voulait que je ralentisse dès maintenant. Quand j’essaie de lui expliquer comment je fonctionne, elle me coupe en me disant de faire ce que je veux. Ca ma vexée! Tu me fais une remarque et je n’ai pas le droit de t’expliquer? Tu es aussi fermée à la discussion??

Une dizaine de minutes après, la limite repasse à 110 km/h, environ 100m avant un radar fixe. Cette fois, c’est ma co-pilote qui me rappelle qu’il y a un radar. Je lui réponds simplement que je sais, toujours sur les nerfs à cause de l’autre qui ne m’a pas laissée m’exprimer. Elle me demande ensuite pourquoi je roule aussi vite, est-ce que je ne vois pas que je roule trop vite, est-ce que j’irais aussi vite si j’avais des enfants? Je lui demande ce qui lui fait dire que je roule trop vite puisque je ne dépasse pas la limitation (même si je la frôle, mais je surveille ma vitesse). Elle est presqu’à me dire que c’est moi qui ne veux pas comprendre.

Après être arrivée chez nous puis repartie au lieu précédent et être enfin rentrée définitivement (j’avais oublié mon sac à l’anniversaire, avec papiers, téléphone et tout! – bien 1h aller-retour.), je me suis expliquée avec elle.

Moi je voulais qu’elle m’explique (ce qu’elle n’avait pas su faire en voiture) pourquoi je conduisais TROP vite. Elle m’a sorti des trucs qui pour moi ne sont pas valables. Bref! Il est finalement ressorti de tout ça que je n’accepte pas les remarques. Paraîtrait que je réponds avec agressivité quand on me fait une remarque et que cette fois n’était pas la première. Elles ont été deux à me le dire alors je suis obligée de l’admettre, même si j’ai du mal à le croire et à réaliser…

Je me suis d’abord dit que je répondrais aux prochaines remarques par un simple « oui » ou « d’accord » (« ok », que je dis souvent, faisant peut-être plus « me saoule pas » dans une telle circonstance). Je me suis ensuite dit que je ne répondrais rien!

Je ne méprise pas le fait qu’elles aient parlé de mon caractère, si ça peut m’aider à m’améliorer.

La bonne attitude à adopter? Je ne la connais pas, mais je pense que pour moi ce sera le silence, à interpréter comme on voudra. On ne pourra pas me reprocher d’avoir été agressive par un silence! En espérant que ce trait de mon caractère finisse par totalement disparaître, laissant place à une vraie douceur…

Hummmmmmmmmmmmm

Publicités
Catégories : Ma vie à moi | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

La parole est à toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :