Gâteau ganache chocolat

Désolée pour la lonnnngue lecture, mais quelle aventure ce truc!

Hier (jeudi), déjeuner avec des copines chez l’une d’entre elles. C’est à moi que revient l’honneur d’apporter le gâteau du goûter (en fait, c’est moi qui ai choisi). L’occasion de tester le gateau fourré et enrobé de chocolat… et d’épater mes copines (en espérant que je ne me rate pas)!!

Pour mon premier gateau fourré, j’avais fait un gâteau nature. Mon test de nappage au chocolat était plus concluant… Mais j’avais quand même envie de faire autre chose.

Depuis le début de la semaine (si ce n’est le week-end), je me suis mise en recherche: génoise et ganache au chocolat. La recette de la génoise avait l’air plutôt facile. Concernant la ganache, je suis tombée sur une PHOTO!! Le genre de truc qui te donne envie d’aller voir dans ton placard si y’a pas un truc au chocolat qui traîne! Donc j’ai regardé la recette: super facile aussi!!

J’ai hésité entre faire mon gâteau dès le mercredi soir ou carrément le jeudi matin. Je ne voulais pas le faire trop tôt… mais j’avais peur d’être à la bourre jeudi matin. J’ai finalement décidé de le faire mercredi soir… et quand vous saurez comment ça c’est passé, vous comprendrez que j’ai eu raison!

Mercredi 18h30, je commence mon gâteau (en fait 2 gâteaux parce que je voulais en laisser un à la maison: il fallait que mes parents goutent, eux aussi mon gâteau!). La génoise… 6 oeufs et 200g de farine à battre au bain marie… Au début, je me dit que ça à l’air rapide… D’abord, je choisi de le faire à la main avec un fouet… mais rapidement, je me rend compte que mon bras n’a aucune endurance! Alors je sors L’APPAREIL! Le batteur électrique que je n’ai jamais utilisé de ma vie! (j’avoue, finalement, c’est pas mal – mais aucun intérêt quand le mélange n’est pas censé durer).

La préparation doit doubler de volume. Je bats… ça prend un peu de temps, finalement, avant de monter! A un moment, j’ai l’impression que ça a doublé de volume et j’en ai marre de battre, donc je m’arrête et j’ajoute la farine en prenant soin de ne pas « casser » l’aérien de mon mélange.

Au moment de mettre au four, première vraie contrariété: ma maman avait fait cuire du poisson directement sur la plaque qui est toujours sale dans le four, et ce four n’a pas de grille (comment est-ce possible??). Je pourrais recouvrir la plaque (parce que la laver prendrait trop de temps), mais mon gâteau sentirait le poisson!! Je décide d’utiliser le 2e four, le nouveau qui date quand même de 3 ans, que je n’ai jamais utilisé!! Je crains parce qu’il n’y a pas moyen sur celui-là, contrairement à l’autre, de ne faire chauffer qu’en bas… Je mets au four et j’attends que ça cuise.

Environ 30 min après, je sors mes génoises du four, totalement dégoûtée!! Elles n’ont pas gonflé! 2e contrariété. C’est moi qui avait mal compris la recette et elles ne devaient pas gonfler? Ou bien c’est la faute à ce four pourri?? Sur le coup, j’opte pour la 2e option!

DSCN9506

Je décide de refaire un gâteau! Les génoises ne sont pas suffisante pour faire 2 gâteaux, même pas moyen de les dédoubler, tellement elles sont fines! Cette fois, ce sera un gâteau nature, là au moins, je suis sûre du résultat! Je fais ma petite préparation et j’enfourne. Température plutôt basse parce qu’en faisant des recherches, je suis tombée sur des articles où ils disaient que le gâteau fait un dôme quand le four est trop chaud… En attendant, je prépare la ganache au chocolat (crème liquide épaisse et tablettes de chocolat) qu’il faut laisser refroidir avant utilisation.

DSCN9508 DSCN9509

Ma maman, qui avait déjà demandé à gouter la génoise, fait un tour dans la cuisine. Je lui propose de gouter puisque j’ai décidé que le gâteau nature sera pour mes copines (tant pis si celui de la maison est défiguré à coups de couteau). Et là, c’est le drame!! Génoises complètement râtées!!! 3e contrariété. Le dessus (qui était très mousseux quand j’ai mis au four) était bien moelleux, mais le fond était compact et dur. Là je me suis dit que je n’avais peut-être pas suffiamment battu la préparation… Vous imaginez le gachis si j’avais pris le temps de les enrober de mon précieux chocolat!! Finalement il n’y aura qu’un gâteau!

DSCN9511 DSCN9514

4e grosse galère, avec le 2e gâteau cette fois! Il a décidé de gonfler à l’excès; il commençait à déborder, encore tout liquide! Pourtant, j’avais utilisé le même moule que pour mon 1er gâteau fourré! En même temps, il gonflait uniformément! Plus de dôme! Alors je le sors du four et je me bats comme je peux pour fixer du papier aluminum autour du moule pour retenir la pâte!!! Et re-au-four! A basse température, il a, évidemment, pris touuuut son temps pour cuire! Et moi j’en ai profité pour diner!

Gâteau nature sorti du four, coupé en 2 et mis à refroidir.

DSCN9517

J’ai aussi eu des soucis avec ma ganache: elle me paraissait beaucoup trop liquide. En fait, j’avais imaginé une crème, quelque chose de plus compact, texture beurre (le gras en moins)… mais là non! En même temps, elle était encore assez chaude. Du coup, je l’ai mise plusieurs fois au congélateur pour qu’elle refroidisse et voir si elle durcissait. Entre les passages au froid, les « remuages » pour vérifier la texture et les temps d’attente devant la télé, j’en ai eu marre! Elle était encore tiède quand j’ai commencé à fourré le gâteau. Elle dégoulinait, ce n’était pas bien grave parce que de toute façon, le gâteau serait totalment enrobé, mais je craignais qu’il ne reste pas grand chose à l’intérieur! J’ai quand même recouvert avec le 2e disque et enrobé de chocolat. Je me suis dit que le lendemain matin, puisqu’il restait de la ganache (puisque 1 seul gâteau au lieu de 2), je remettrais un couche de ganache fondue par-dessus (j’y ai finalement renoncé). Au réfrigérateur! (j’ai fini à 21h30 >> 3h pour faire un gâteau (-_-) )

DSCN9522

Après une nuit au réfrigérateur, la ganache avait bien pris, épaisse comme je voulais (j’étais quand même étonnée). Il était super beau mon gâteau mais j’ai oublié de prendre la photo. « Et si de l’eau tombe dessus » qu’elle m’a dit, ma maman. Du coup, je l’ai recouvert avec du film alimentaire, d’où les traces sur le dessus.

DSCN9533 DSCN9534

Quand j’ai coupé le gâteau devant mes copines, 2e bonne surprise: les couches de ganache étaient bien épaisses!! Trop fort!! J’étais fière, vraiment!

DSCN9535 DSCN9537

Publicités
Catégories : Mes expériences culinaires | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Gâteau ganache chocolat

  1. mon dieu mais qu’est ce que ça à l’aire bon
    http://conseilcosmetique.wordpress.com/

La parole est à toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :